Etrennes de Noêl part.1

Joyeux Noël ! Il est passé, enfin. On en a plein sous le sapin, du petit, du gros, du qui sert à rien, qu'on a en double, utile ou non. Mais l'important c'est le geste, l'intention, le plaisir de recevoir ( même si c'est une grosse bouse : "Merci petit papa Noyeeul pour ce beau cadeau qui pue car aujourd'hui et seulement aujourd'hui j'aime tout, même ce qui sent mauvais."). 
Tiens justement comment être original dans ses cadeaux ? Pas facile, une tâche ardue entend-on souvent. Oui c'est compliqué surtout que ca grimpe vite. On a pas tous un treizième mois. Quand on a inventé Noël, c'est normal tous les gens bossaient à la SNCF, c'était les trente glorieuses, pas de pb chomage (moins certainement), on était encore en ancien francs ( t'avais cent mille francs facile, la classe). Mais tout ça c'était avant. Aujourd'hui , ben t'as intérêt à avoir mis de côté toute l'année, si tu veux être original du moins. Parce que y a toujours l'option Babou, ou Farfouille, rayon "Tout à 1 euro" et hop, tu peux avoir 5 enfants (déclarés), les parents, les mamys, les papys, 15 tatas, 25 cousins, être 10 fois parrains ou marraines, tu peux t'en tirer tranquille. Bon ça aura un petit côté "Je vis sous un régime communiste", tout le monde ayant le même type de cadeau.
Heureusement, j'ai la solution. "Tas pas d'argent et tu veux faire un cadeau sympa et original? C'est possible, DO IT YOURSELF!"  Il faut y mettre de sa personne, ça c'est de l'engagement, c'est vrai quoi...ouh je m'enflamme. 
Bref pour ma soeur, je lui ai fait un tableau ("Tout ça pour ça?! 3 paragraphes que tu nous conchies Noêl pour en arriver là? Va falloir faire plus court la prochaine fois jeune SKywalker")

Acrylique sur toile
90x60 cm